Tuesday, September 9, 2008

Areva veut doubler sa production d'uranium d'ici à 2012

Le groupe nucléaire public a déclaré vouloir accélérer le développement de ses activités d'exploitation d'uranium pour faire face à une demande mondiale en pleine croissance. La perspective de mise en route de dizaines de nouveaux réacteurs dans le monde au cours des dix ou vingt prochaines années a dopé les cours de l'uranium. «Je pense que l'on rentre dans une phase de prix durablement à la hausse», a déclaré à Reuters Sébastien de Montessus, directeur de l'activité minière d' Areva. «La Chine, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, tous ces pays qui relancent leur programme nucléaire vont avoir besoin de sécuriser sur le long terme des approvisionnements en uranium.» 

Croissance externe et efforts en matière d'exploration permettront au numéro deux mondial de l'uranium de doubler sa production de minerai d'ici 2012, a-t-il ajouté.

Areva annonce vouloir consacrer des ressources financières «extrêmement significatives» à son pôle minier, qualifié d'«axe stratégique de développement», sans toutefois fournir de chiffres.

Areva est en outre à la recherche d'acquisitions, plus petites ou plus grandes qu'UraMin, rachetée par le groupe l'an dernier pour un montant de 2,5 milliards de dollars et qui lui a permis de mettre la main sur les réserves du groupe canadien en Afrique du Sud, Namibie et République centrafricaine.