Wednesday, September 24, 2008

GDF SUEZ RACHÈTE DES DROITS D'EXPLOITATION EN LIBYE

23/09/2008

L'énergéticien français acquiert 20 % d'un consortium de prospection et de production d'hydrocarbures en Libye auprès du groupe pétrolier grec Hellenic Petroleum. La transaction, qui s'élève à 104 millions d'euros, concerne des gisements libyens, dans les régions de Syrte (5 blocs onshore) et de Murzuk (1 bloc), contenant essentiellement du gaz naturel (et non majoritairement du pétrole comme estimé lors des premières explorations).

Cet accord couvre les dépenses de recherches menées par Hellenic Petroleum et prévoit des versements supplémentaires dans le cas de nouvelles découvertes au-delà des estimations actuelles. Fondé en 2003, le consortium est composé de Repsol (35 % des parts) et de Woodside Energy (45 %), qui opère cette licence comprenant « des découvertes de pétrole et de gaz avérées et un fort potentiel d'exploration ».

Il s'agit de la première participation de GDF Suez dans l'exploration-production en Libye. Acheteur de gaz naturel libyen depuis 2001 (via un contrat à long terme de 2 Gm3/an avec l'Italien ENI), le groupe français souhaitait depuis plusieurs années accroître sa présence dans l'activité gazière de ce pays, « l'un des fournisseurs naturels de l'Europe ».

« Grâce à ses récentes acquisitions aux Pays-Bas, en Azerbaïdjan, et aux échanges d'actifs avec ENI au Royaume-Uni, dans le Golfe du Mexique, en Egypte et en Indonésie, GDF Suez poursuit son développement dans l'exploration-production. Le groupe sera en mesure de porter ses réserves de 670 millions à 1 500 millions de barils équivalent pétrole à moyen terme », a réagi Jean-Marie Dauger, directeur général adjoint, en charge de la branche global gaz & GNL.