Thursday, October 9, 2008

Lateral Holdings s’installe aux Seychelles et à Rodrigues

Le groupe veut conforter sa présence dans la région océan Indien. Après son premier hôtel à Balaclava, il envisage deux autres dans les îles voisines.

Après la construction de son premier hôtel à Balaclava, qui sera géré par la prestigieuse chaîne InterContinental, Lateral Holdings Co. Ltd (LHL) projette d’en construire deux autres – à Rodrigues et aux Seychelles. Leur construction devrait commencer au deuxième semestre 2009. 

L’hôtel à St-François, Rodrigues, se fera en deux phases de 60 chalets au coût total de Rs 2 milliards. La deuxième phase devrait, selon toute probabilité, commencer trois ans après, une fois que la première opération se serait stabilisée. Pendant la construction, environ 700 emplois seront créés. Une fois ouvert, l’hôtel emploiera 150 personnes pour chacune des deux phases. 

«L’investissement à Rodrigues est une étape naturelle de notre développement à Maurice. Celui-ci s’appuie sur notre désir d’une meilleure intégration de notre business dans l’hôtellerie. Nous voulons donner l’occasion à nos clients, qui viendront à Maurice d’avoir un deuxième centre de vacances. Une fois que nous aurons obtenu tous les permis, nous pourrons démarrer la construction», souligne Ravi Nagpal, directeur de LHL. 

Cette démarche s’inscrit bien dans le fil de la «vision du gouvernement qui veut faire de Rodrigues une autre destination touristique de classe». «Des opportunités existent pour un tel développement. Nous voulons aider l’île à grandir au niveau du tourisme. Car avec le projet de développement aéroportuaire à Rodrigues, le secteur touristique devrait connaître un nouvel essor.» 

L’accent sera mis sur la qualité du service et la préservation du cachet tropical à tous les niveaux – architectural et autres – du développement. Le spa de l’hôtel sera géré par The Banyan Tree, une des compagnies internationales les plus connues. Un accord de gestion à cet effet vient d’être conclus avec Banyan Tree. 

Mais LHL voit les choses en grand. Car elle compte aussi construire un hôtel aux Seychelles (où sont déjà présents les groupes Constance et Beachcomber) dans le cadre de sa stratégie d’expansion régionale. 

Darryl Sequeria, directeur exécutif de LHL, ajoute : «Nous voulons accorder des facilités de classe internationale aux touristes qui viennent dans la région de l’océan Indien. Ce développement touristique va bénéficier de la synergie de nos opérations. Nous voulons grandir avec la région.» Cependant, le manque de main-d’œuvre dans l’hôtellerie est un obstacle de taille. Pour le contourner, LHL veut créer une académie régionale de formation. Différents aspects de l’hôtellerie seront couverts, notamment les opérations, les finances, les ressources humaines et le marketing. Cette formation sur deux ans sera destinée aux cadres moyens et supérieurs, avec l’objectif, qu’ils deviennent des managers dans ces disciplines. 

InterContinental à Balaclava prêt en décembre 

■ Le premier hôtel de LHL, en construction à Balaclava, ouvrira ses portes en décembre. Doté de 210 chambres, ce complexe sera le premier en Afrique à être géré par la chaîne «InterContinental» qui possède et gère environ 4 000 hôtels dans le monde. L’investissement dans l’hôtel de Balaclava avoisine les Rs 2 milliards. Un des segments qu’il exploitera est le MICE (Meetings, Incentives, Conferences, Exhibitions). L’accord entre «InterContinental Hotels and Resorts» et LHL a été signé en novembre de l’année dernière. LHL a pour directeurs des Indiens et des Britanniques qui ont des intérêts dans les secteurs textile et hôtelier à Maurice. Un projet de complexe résidentiel à Pointe-aux-Canonniers est également envisagé. «Ce sera après nos projets hôteliers», explique Ravi Nagpal, directeur de LHL. 

Darryl Sequeria directeur exécutif de LHL 

■ Darryl Sequeria a pris ses fonctions comme directeur exécutif de «Lateral Holdings Ltd» (LHL) à Maurice depuis août. Il sera responsable du développement et des opérations de la compagnie dans le secteur hôtelier. Avant cette nomination, il était directeur de «Sagar Hotels and Resorts», propriétaire de l’hôtel «Le Méridien» Ile Maurice, à Pointe-aux-Piments, depuis 2006. D’origine indienne, il compte 20 ans d’expérience dans l’hôtellerie au sein des chaînes Radisson, Kempinski, Sheraton et «Le Méridien».