Sunday, October 19, 2008

Une société sud-coréenne va exploiter l'uranium à Madagascar

Jeudi 16 Octobre 2008

Une compagnie sud-coréenne a reçu l'agrément du gouvernement malgache pour exploiter l'uranium dans la grande île de l'océan Indien en vertu un protocole d'accord signé avec les autorités malgaches mercredi à Antananarivo.

Kozone Natural Ressource va exploiter l'uranium dans une superficie totale de 352km2 à Beraketa et Isoanala, à 1000 kilomètres au sud d'Antanarivo, une fois l'accord final est conclu entre cette société et le gouvernement malgache, a rapporté jeudi la presse locale. 

Selon l'accord signé entre la société et l'Office malgache des mines et des industries stratégiques (OMNIS), qui est directement sous le gouvernement malgache, la société Kozone Natural Ressource va tout d'abord envoyer des échantillons pour analyses aux ! laboratoires à Canada, aux Etats-Unis ou en France. 

La société Kozone Natural Ressource consente d'exporter toutes les déchets radioactifs hors de Madagascar lorsque les sources formelles de production commence. 

La grande île de l'océan Indien devra déclarer à l'Agence Internationale de l'énergie atomique tout gramme d'uranium produit à Madagascar et l'Institut national des sciences et techniques nucléaires (INSTN) sera chargé de la protection de l'environnement et la lutte contre le trafic d'uranium, selon Midi, un journal en langue française, publié jeudi.

Le directeur général de l'OMNIS, Joeli Lalaharisaina, a informé les médias peu de temps après la signature de l'accord que Kozone Natural Ressource est le 14e investisseur intéressé par l'exploration et la production d'uranium à Madagascar et a! u moins 30% d'entre eux ont une chance de réussir dans ! l'exploration d'uranium dans le pays. 

Le directeur du Kozone Natural Ressource, Jack Kang, a ajouté que sa société investirait 1 à 3 millions de dollars américains à la phase de l'exploration et OMNIS a 20% d'intérêt dans l'entreprise.