Wednesday, March 18, 2009

La Chine a perdu des dizaines de milliards de dollars de réserves de change

PEKIN, 16 mars 2009 (AFP)

La Chine a perdu des dizaines de milliards de dollars de ses réserves de change en placements malheureux, effectués juste avant l'effondrement des marchés boursiers l'an dernier, a indiqué lundi le Financial Times.

Les pertes de l'Administration des changes (SAFE) dépasseraient les 80 milliards de dollars, soit la moitié de ce qu'elle détenait en actions à l'étranger, a précisé le quotidien financier britannique, citant Brad Setser, un économiste d'un institut new-yorkais, le Council on Foreign Relations.

La SAFE, qui gère de façon "opaque" près de 2.000 milliards de dollars de réserves de change, "avait commencé d'énormes paris sur les marchés internationaux en 2007" et sa stratégie de diversification a duré "au moins jusqu'à l'effondrement" des groupes américains de refinancement hypothécaire Freddie Mac et Fanny Mae en juillet dernier, explique le journal citant des analystes et des sources proches de cette administration chinoise.

Le Financial Times rappelle néanmoins qu'en l'absence de communication de la SAFE sur ses portefeuilles, il est également impossible de savoir exactement combien elle a perdu.

Vendredi, le Premier ministre chinois Wen Jiabao s'est dit "un peu inquiet" pour les actifs chinois placés aux Etats-Unis, en raison de l'impact de la crise financière. Il a appelé Washington à garantir la sécurité de ces investissements.

La Chine est le premier créancier des Etats-Unis, et possédait, en décembre, pour 727,4 milliards de dollars de bons du Trésor, selon des chiffres officiels américains.

Selon le Financial Times, qui cite une étude du Trésor, fin juin dernier, la Chine détenait pour 100 milliards de dollars d'actions américaines, soit trois fois plus qu'un an plus tôt.