Tuesday, August 3, 2010

Rashid Beebeejaun : “Maurice à l’abri de tout souci électrique jusqu’à 2016”

Source: LE MATINAL

Rashid Beebeejaun, vice-Premier ministre et ministre des Services publics, se veut rassurant. Il a indiqué que le pays est à l’abri de tout problème d’approvisionnement électrique jusqu’à 2016, d’autant que tout souci à ce sujet sera réglé avec les projets Fort Victoria Power Station et CT Power. C’est la garantie qu’il a donnée à l’Assemblée nationale, mardi, alors qu’il répondait à la Private Notice Question (PNQ) du leader de l’opposition Paul Bérenger sur le black-out survenu le dimanche 18 juillet.

Le Premier ministre par intérim a expliqué que selon les informations obtenues du Central Electricity Board, la panne d’électricité du 18 juillet était due à “a through wall bushing failure at Dumas substation” qui n’était en aucun cas lié à un manque dans la distribution de l’énergie électrique au CEB.

Toutefois, le personnel a pu rétablir l’électricité à travers le pays dans l’heure suivante, a soutenu Rashid Beebeejaun. Poursuivant sa réponse, il a ajouté que la CEB a mis en place un Contigency Plan qui l’aidera à faire face à tout problème en cas de panne.

Néanmoins, le leader de l’opposition a fait ressortir que même si le CEB dépense des millions dans l’achat de nouveaux matériels pour restaurer l’électricité, cela n’empêche toutefois pas que des pannes d’électricité soient occasionnées.

Le ministre des Services publics a rassuré que les consommateurs n’auront pas à faire face encore à de tels problèmes puisque toutes les dispositions nécessaires ont été prises pour éviter toute répétition de black-out.

Un autre sujet soulevé par le leader de l’opposition concerne la construction des centrales électriques CT Power et Gamma Coventa. Dans sa réponse, le Premier ministre par intérim a informé que le CEB a signé un accord Power Purchase Agreement avec CT Power en décembre 2008 à condition qu’il obtienne un permis Environment Impact Assessment (EIA).

Il a aussi annoncé que le site à Pointe-aux-Caves a été identifié par le consultant K&M Engineering des Etats-Unis en 2002 pour la construction d’une centrale brûlant le charbon. Cependant, a-t-il informé, l’EIA Licence est toujours sujet à discussion par le comité d’EIA. Pour Rashid Beebeejaun, plusieurs autres matières à discussions sont nécessaires avant de prendre la décision finale de mettre en place le CT Power.

Le ministre a aussi mentionné dans sa réponse que la compagnie Camp Fouquereaux Ltd a objecté qu’une ligne de haute tension traverse un terrain à partir de la centrale électrique jusqu’à la sous-station La Chaumière.

Par ailleurs, concernant le projet Gamma Covanta, Rashid Beebeejaun a informé à l’Assemblée nationale que les négociations avec le CEB relativement au projet Gamma Covanta Waste to Energy par rapport à la fourniture dénergie et l’accord d’achat sont toujours en cours. Il a précisé que les autorités doivent d’abord signer plusieurs documents avant la concrétisation de ce projet.

Ainsi, Gamma Covanta doit trouver un accord avec le ministère des Administrations régionales, aussi bien que prévoir un accord sur le Project Implementation Agreement entre le ministère des Services publics et le promoteur afin d’assurer que les paiements nécessaires soient effectués. A ce propos, a poursuivi Rashid Beebeejaun, un comité interministériel a été institué par le bureau de l’Attorney General comprenant des représentants du ministère des Administrations régionales, du ministère des Finances et du ministère des Services publics pour négocier sur le Project Implementation Agreement. Toutefois, toutes les discussions ont été mises en attente à la suite d’une requête du promoteur. Il a rassuré que néanmoins les discussions reprendront bientôt.

Par la suite, concernant la station de 100 MW selon le “Build, Own, Operate Scheme”, le ministre des Services publics a informé que les appels d’offres avaient été lancés le 4 février 2009 pour être clos le 20 février 2009. “Vingt-cinq soumissions ont été reçues parmi lesquelles dix, venant de promoteurs locaux, ont été retenues. Ces derniers ont proposé d’utiliser le charbon, la bagasse, l’huile lourde, l’énergie éolienne et l’énergie solaire comme moyens de produire l’électricité.” Cependant, l’International Finance Corporation a avisé que la meilleure solution, avant de se lancer dans la concrétisation d’un projet, serait d’effectuer d’abord une étude pour juger les meilleures possibilités.

Rashid Beebeejaun a aussi informé l’Assemblée nationale que le CEB a approuvé en août 2009 l’installation de quatre générateurs de 15 MW qui seront installés à Fort Victoria. Ce projet est estimé à Rs 4,3 millards.

Les appels d’offres à ce sujet ont été lancés et prendront fin au mois de septembre, a fait ressortir le ministre.

Deux des générateurs seront opérationnels vers décembre 2011 alors que les deux autres entreront en opération vers mars 2012.

Néanmoins, a précisé le Premier ministre par intérim, “l’arrivée de nouveaux générateurs entraînera la déconnexion des anciens générateurs à Fort Victoria et St Louis respectivement”.