Tuesday, August 3, 2010

Tourisme : la période creuse se prolonge

Source: LE MATINAL

Selon le Bureau central des statistiques, 915 000 touristes sont attendus à Maurice en 2010, soit une hausse de 5% par rapport à 2009.

Celle-ci n’a pas été une très bonne année pour l’industrie du tourisme locale, en raison de la crise économique qui a affecté sévèrement l’économie des pays développés, qui sont nos principaux marchés émetteurs touristiques. Les opérateurs touristiques locaux ont aussi eu à faire face à une concurrence accrue, et ont dû mettre en œuvre de lourds ‘discounting’.

Cette année, la Banque de Maurice prévoit des recettes touristiques de Rs 40 milliards, soit une hausse de près de Rs 5 milliards par rapport à l’année précédente. Cependant, la crise de l’euro pourrait tirer ces prévisions de recettes à la baisse. Selon la MTPA, le deuxième trimestre a vu 189 180 touristes débarquer à Maurice, soit un chiffre plus élevé qu’en 2009. Notons que les arrivées touristiques obéissent à un effet de saison, et le mois de juin correspond à la période basse. Un opérateur touristique a mentionné un taux de remplissage ne dépassant pas les 50% en août. Il faut dire que la concurrence avec les bungalows, les pensions de famille et les villas ou autres appartements privés est responsable du faible taux de remplissage des hôtels.

Au premier trimestre 2010, le taux de réservation de chambres d’hôtel a été de 67%, contre 63% au premier trimestre 2009 et 79% au premier trimestre 2008. Après avoir plongé de 16% en 2009, le taux de remplissage des hôtels s’est redressé en 2010. La Banque de Maurice a estimé des recettes touristiques de Rs 3 012 millions en mai 2010, comparé à Rs 2 422 millions en mai 2009, soit une amélioration de 24 %.

249 971 touristes ont visité Maurice au premier trimestre de 2010, comparé à 232 908 en 2009, générant 2,4 millions de nuitées et Rs 11 milliards de dépenses touristiques. L’emploi dans le secteur touristique a augmenté de façon continue de 2005 à 2008, passant de 25 377 à 28 753. En 2009, l’emploi dans le tourisme a baissé à 26 922 en raison de la crise économique. Le parc hôtelier local comprend 105 hôtels recensés en mars dernier, représentant une capacité de 11 564 chambres et 23 547 lits. 45% du parc est constitué de grands hôtels, soit un total de 47 établissements. Parmi les 105 hôtels, cinq n’étaient pas opérationnels en mars pour cause de rénovation.