Wednesday, September 24, 2008

Etude du Comesa sur les barrières non tarifaires

Le Matinal News Service - Port-Louis, 23 septembre

Le secrétariat du Common Market for Eastern and Southern Africa (Comesa), avec l'appui du Regional Trade Facilitation Project (RTFP), effectue actuellement une évaluation des incidences sur les barrières non tarifaires (BNT) qui limitent le commerce entre les Etats membres. Les BNT peuvent prendre la forme notamment de régimes douaniers encombrants, d'inspections de préxpédition, de règles d'origine restrictives, de subordination de l'importation et de la délivrance d'une licence excessive.

L'objectif de l'étude est de collecter des informations spécifiques des exportateurs sur la façon dont les BNT ont directement affecté leur capacité à exporter. Les informations collectées seront alors analysées et des recommandations politiques seront formulées de sorte que des mesures puissent être prises au niveau du Comesa afin de résoudre ces problèmes et de faciliter le commerce dans la région.

Il est à noter qu'au deuxième trimestre 2008, nos exportations vers des pays du Comesa ont atteint Rs 2,4 miliards, alors que les importations en provenance de ces pays s'élevaient à Rs 2 milliards, ayant pour résultat une balance commerciale favorable de Rs 432 millions pour Maurice.

Madagascar était notre acheteur principal avec une part de 71,5 %. Les principaux produits exportés vers Madagascar comprenaient des préparations alimentaires pour animaux et des produits en laine. Nos principaux fournisseurs étaient les Seychelles (26,2 %), le Kenya (23,7 %), l'Egypte (20,0 %) et Madagascar (12,2 %). Les principaux produits importés des Seychelles étaient le thon et la bonite surgelée tandis que les barres de fer constituaient les principaux produits importés d'Egypte.