Monday, September 29, 2008

Israël fait poursuivre la Banque de Chine devant la Justice US

Le Shurat HaDin, une association proche des ministères israéliens des Affaires étrangères et de la Défense, a déposé une plainte devant la Justice californienne contre la Banque de Chine pour « financement du terrorisme » (voir lien en bas de page).

Depuis trois ans, la République populaire de Chine est entrée sur la scène proche-orientale en soutenant le Hamas et le Hezbollah. Un bureau du Hamas a été ouvert à Pékin et des missiles sol-mer chinois ont été utilisés par le Hezbollah pour endommager ou détruire des bâtiments de guerre israéliens lors de l’attaque israélienne contre le Liban, à l’été 2006.

En avril 2005, les autorités israéliennes ont demandé au ministère chinois de la Sécurité publique d’interrompre toute transaction financière de la Banque de Chine avec le Hamas et le Hezbollah. Pékin n’a pas donné suite à cette requête.

Le Shurat HaDin est une association de juristes, fondée en 2003, qui dispose de relais dans le monde entier pour intenter des procès à toute personne ou organisme lié à la Résistance anti-sioniste afin de les ruiner. C’est lui qui a organisé en France l’affaire Al-Dura contre France-Télévisions et Charles Enderlin, ou qui actuellement prépare une action contre le Mouvement international de solidarité auxquels il reproche d’avoir enfreint la loi US en récoltant des fonds pour l’opération « Bateau pour Gaza libre ».

L’action juridique intentée contre la Banque de Chine marque un net durcissement des relations entre Tel-Aviv et Pékin.

 


Plainte déposée en Californie à l’initiative du gouvernement israélien contre la Banque de Chine (texte original anglais), 21 août 2008 - (PDF - 89.5 ko)