Wednesday, September 10, 2008

Le groupe Libya Oil va construire un oléoduc en RD Congo

Le président du groupe Libya Oil Holding, Ali Chamekk, a annoncé mardi à Tripoli en Libye que sa compagnie a convenu avec le gouvernement congolais de construire et d’exploiter un oléoduc de 140 km sur la côte Atlantique dans l’Ouest de la RD Congo, rapporte l’Agence congolaise de presse (ACP), citant des sources sûres.

Le coût d’investissement de ce pipeline devant relier les territoires de Muanda et de Matadi dans la province du Bas-Congo, s’élève à hauteur de 300 millions de dollars US, soit environ 199 milliards de francs CFA, a précisé M. Chamekk.

Il a indiqué que le groupe Libya Oil Holding, qui est une société d’Etat libyen et un empire pétrolier, entend racheter plusieurs filiales du groupe Shell au Soudan, à Djibouti et en Ethiopie, pour un total de 240 stations de distribution de carburant dans ces trois pays.

En Côte d’Ivoire, précise-t-on, les stations Mobil ont cédé la place à l’exploitation de Libya Oil depuis 2006, Mobil ayant vendu ses actifs à l’empire pétrolier libyen, de plus en plus présent dans la distribution des produits pétroliers en Afrique.

Le groupe Libya Holding, a indiqué son président, négocie des marchés pétroliers africains à travers des contrats d’approvisionnement, précisant qu’en 2000, le pétrolier libyen a eu notamment comme filiales: Tchad SA, Niger SA, Mali SA et Burkina SA, à travers lesquelles, il a acquis en 2007 ceux du groupe pétrolier anglo-néerlandais Shell.