Tuesday, October 12, 2010

Les pays en développement détiennent désormais la majorité des sièges au Conseil de la Banque Mondiale

Élection du troisième Administrateur pour l’Afrique subsaharienne au Conseil du Groupe de la Banque mondiale / Les pays en développement détiennent désormais la majorité des sièges au Conseil de la Banque


WASHINGTON, 11 octobre 2010/African Press Organization (APO)

Un troisième Administrateur pour l’Afrique subsaharienne siège désormais au Conseil du Groupe de la Banque mondiale en la personne de Mme Renosi Mokate, élue par les Gouverneurs de l’institution. Mme Mokate, qui occupait précédemment les fonctions de Gouverneur adjoint de la Banque centrale d’Afrique du Sud, devient ainsi le 25e membre du Conseil de la Banque.

Mme Mokate, dont l’élection a été finalisée aujourd’hui à l’issue d’un scrutin qui aura duré un mois, siégera donc au Conseil des Administrateurs du Groupe de la Banque mondiale à compter du 1er novembre 2010.

Cette élection marque un tournant important dans l’action menée depuis plus de deux ans par le Groupe de la Banque pour renforcer la voix et la représentation des pays en développement et en transition.

La part des droits de vote détenus par ces pays s’est accrue de 4,6 points de pourcentage au cours des deux dernières années et représente aujourd’hui 47,2 % du total des voix. Le processus de réforme engagé il y a deux ans a pris de l’ampleur durant les Réunions de printemps de la Banque en avril dernier.

« Nous nous félicitons vivement de l’élection de Mme Mokate, qui concrétise l’engagement pris par la Banque mondiale de créer un troisième poste d’Administrateur pour l’Afrique subsaharienne et qui confère aux pays en développement la majorité des sièges à la table du Conseil », a déclaré le Président du Groupe de la Banque mondiale, Robert B. Zoellick. « Il est essentiel que les pays en développement fassent entendre leur voix pour que l’action de développement soit véritablement efficace et que les réalités du monde actuel soient prises en compte ».

Le fait que, pour la première fois dans l’histoire de l’institution, les trois postes de directeur général et le poste d’économiste en chef de la Banque mondiale soient occupés par des personnalités de pays en développement atteste de cette évolution.

Mme Mokate a représenté l’Afrique du Sud au Forum du G-20 en sa qualité de Gouverneur adjoint de la Banque centrale d’Afrique du Sud. Avant d’être nommée à ce poste en août 2005, elle était directrice générale et présidente de la Commission financière et budgétaire (FCC) de l’Afrique du Sud.

Mme Mokate représentera l’Afrique du Sud, le Nigéria et l’Angola au nouveau Conseil de la Banque qui entrera en session le 1er novembre 2010.

Rendez-nous visite sur Facebook : http://www.facebook.com/banquemondiale

Restez informés surTwitter : http://www.twitter.com/worldbank

Notre chaîne YouTube : http://www.youtube.com/worldbank

SOURCE: The World Bank