Friday, June 3, 2016

Speedy France : le fonds mauricien MCB Equity Fund vend sa part à Bridgestone Europe

Le fonds d’investissement du Groupe Mauritius Commercial Bank (MCB) est sorti du capital de Speedy France après le rachat de cette enseigne de réparation rapide par Bridgestone

PORT LOUIS, Maurice, 1 juin 2016/ -- MCB Equity Fund, le fonds d’investissement du Groupe Mauritius Commercial Bank (MCB)  (http://www.MCB.mu), est sorti du capital de Speedy France après le rachat de cette enseigne de réparation rapide par Bridgestone EMEA. La filiale du géant japonais Bridgestone Corporation, le premier fabricant mondial de pneus, a acquis la totalité du capital de Speedy France.

En 2011, le Groupe MCB a financé une opération de Management Buyout (rachat par les dirigeants) à travers une participation au capital via MCB Equity Fund, et des prêts à travers son pôle bancaire, MCB Limited.

Depuis, Speedy a étendu ses opérations et compte aujourd’hui environ 480 centres de réparation rapide. Considéré comme « l’enseigne de réparation rapide la plus célèbre de France », Speedy a consolidé sa marque et son business en se focalisant sur le service client et les innovations. Parmi sa clientèle, qui s’amplifie annuellement, on compte un nombre grandissant d’opérateurs de flottes de véhicules.

Environ un tiers de l’activité est réalisée directement avec les pneus. Avec 1,2 million de pneus vendus annuellement, Speedy occupe 4,5% du marché français. La société a dégagé 4,6 millions d'euros de bénéfices bruts l'an dernier, aidé par une stratégie de montée de recherche de services à plus forte valeur ajoutée.

Les vendeurs étaient conseillés par MCB Capital Markets (Rony Lam, Joël Lambert et Selvinah Vydelingum) et Raphaël Financial Advisory.

Pierre Guy Noël, Chief Executive, MCB Group: “Cette opération démontre la capacité de la MCB à soutenir des transactions internationales complexes et contribuera à booster encore plus l’excellente réputation de nos équipes de Private Equity et d’International Banking. »

Joël Lambert, membre de l’équipe de négociation de MCB Capital Markets : « Cet accord démontre la capacité du Groupe MCB à structurer et exécuter un Management Buyout dans un environnement délicat, et ensuite sortir du capital d’une entreprise florissante en vendant son investissement au numéro un mondial».