Tuesday, August 3, 2010

La BADEA accorde 24 millions de dollars à 3 pays africains et à une Banque Régionale Ouest-Africaine d’Investissement

LE CAIRE, Egypte, 3 août 2010/African Press Organization (APO)

Le Directeur Général de la Banque Arabe pour le Développement en Afrique (BADEA), S.E.M. Abdelaziz KHELEF a procédé le 31 juillet 2010 au Caire à la signature de quatre nouveaux accords de prêts en faveur de trois pays africains et d’une Banque Régionale d’Investissement. Ces prêts, d’un montant total de 24 millions de dollars américains, consentis par la BADEA à des conditions concessionnelles, visent à contribuer au financement de projets de développement dans divers secteurs au profit de pays africains.

Ces prêts ont été accordés aux pays suivants pour les projets ci-après :

- la République du Cap Vert pour un montant de 2 millions de dollars destiné au financement du projet du développement rural pour la lutte contre la pauvreté. Le projet vise à réduire la pauvreté et améliorer les conditions de vie des couches les plus pauvres des zones rurales et périurbaines dans la zone du projet, et ce par l’accroissement de leurs revenus à travers la création d’activités génératrices de revenus; réaliser le développement durable au profit des groupes les plus vulnérables; et améliorer le niveau de santé et des conditions de vie en facilitant l’accès aux services de base.


Le prêt est remboursable sur une période de 30 ans, y compris un délai de grâce de 10 ans, avec un taux d’intérêt annuel de 1%.

- la République du Malawi pour un montant de 7 millions de dollars destiné au financement du projet de l’hôpital provincial de Balumbe. Le projet vise, d’une manière générale, à appuyer la politique du gouvernement en matière de généralisation et d’amélioration des services de santé des populations. Il vise, en particulier, la réduction de la mortalité infantile, l’amélioration des conditions sanitaires des mères lors des accouchements, la sensibilisation et l’amélioration des conditions sanitaires des populations vulnérables de Phalombe et des villes et villages de la région, et la réduction de la pression sur les hôpitaux des villes de Blantyre et de la capitale Lilongwe.

Le prêt est remboursable sur une période de 30 ans, y compris un délai de grâce de 10 ans, avec un taux d’intérêt annuel de 1%.

- la République de Zambie pour un montant de 10 millions de dollars destiné au financement du projet de la route KALABO -SIKONGO – Frontière ANGOLA. Cette route constitue une liaison régionale importante entre la capitale Lusaka et la frontière de l’Angola et permettra de promouvoir les échanges commerciaux entre la Zambie et l’Angola dont le port de Luanda contribue au désenclavement de la zone ouest du pays. Le projet contribue également à la lutte contre la pauvreté et à l’amélioration des conditions de vie des populations, par la réduction des coûts de transport des personnes et des marchandises.

Le prêt est remboursable sur une période de 30 ans, y compris un délai de grâce de 10 ans, avec un taux d’intérêt annuel de 1%.

Quant au prêt à la Banque d’Investissement des Etats de la CEDEAO (BIDC), il se rapporte à une ligne de crédit d’un montant de 5 millions de dollars. Cette Ligne de Crédit a pour objectif de contribuer à la promotion et au développement du secteur privé dans les quinze pays de la CEDEAO. Il permettra à la BIDC de disposer de nouvelles ressources pour financer les projets des entreprises privées, contribuant ainsi à la création des emplois et à la génération de revenus et, de manière générale, à l’amélioration des conditions de vie des populations.

Le prêt est remboursable sur une période de 12 ans, y compris un délai de grâce de 4 ans, avec un taux d’intérêt annuel de 4%.

La signature des accords a eu lieu lors d’une cérémonie qui s’est tenue au Caire le 31 juillet 2010. Les accords de prêts ont été signés pour les pays bénéficiaires par: -

S.E.M. JOSÉ EDUARDO BARBOSA, Ambassadeur du Cap Vert en Italie.
S.E.M. MUSSA JAFFALIE, Ambassadeur du Malawi au Caire.
S.E.M. GEN H. SIMUTOWE, Ambassadeur de la Zambie au Caire.

En ce qui concerne la Ligne de Crédit en faveur de la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO, l’accord a été signé par: M. Christian N. ADOVELANDE, Président de la Banque

Avec ces prêts, les financements de la BADEA en faveur des TROIS pays auront atteint, au 31 juillet 2010, un montant total de 252,658 millions de dollars.

Par ailleurs, il convient de signaler que les engagements de la BADEA en faveur des 43 pays africains éligibles à son aide ont atteint, à fin juillet 2010, un montant total de 3.882 millions de dollars. Ces engagements comprennent, outre les prêts destinés au financement de projets de développement, les facilités accordées dans le cadre de l’Initiative d’allégement de la dette en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE), les dons octroyés au titre de l’assistance technique et les aides d’urgence.

SOURCE: Arab Bank for Economic Development in Africa (BADEA)